Canapés poivrons confits et chavroux – L’apéro minute

Canapés poivrons confits chavroux - It's Her Mess (2)Bonjour !

Je ne sais pas vous mais il m’arrive parfois de me creuser les idées pour préparer un apéro qui change un peu. Finalement, on a tous nos petites habitudes et on reviens souvent aux même choses. Mais quand on a des amis proches qui connaissent les meilleurs coin de vôtre canapé aussi bien que vous et votre maison comme leur poche… on se doit d’

innover !

Continuer la lecture de Canapés poivrons confits et chavroux – L’apéro minute

Vernis semi permanent – Le kit Striplac Peel Off d’Alessandro – Le crash test

Vernis semi permanent peel off Alessandro - It's Her Mess (3)

Bonjour !

Thème un peu particulier aujourd’hui parce que totalement surréaliste pour moi ! Je vous parle du vernis semi permanent. Mais si… vous savez !? Le vernis qui sèche sous une lampe UV. Celui qui nous promet une tenue extrême, 10 jours, sans s’écailler, sans ternir et sans se rayer ! Plus spécialement, je vous propose de découvrir le kit Striplac Peel off de la marque Alessandro. (A mes souhaits… oui je sais…)

Continuer la lecture de Vernis semi permanent – Le kit Striplac Peel Off d’Alessandro – Le crash test

Parmentier de patate douce et canard confit

Parmetier de patate douce et canard confit - It's Her Mess (5)Bonjour !

J’espère que vous avez passé un bon weekend ! Pour ma part ce lundi a une douce odeur de liberté. Comme un sentiment de légèreté qui flotte dans l’air ! Mes collègues me regardent déjà d’un air renfrogné mais tant pis… cette semaine s’annonce bien.
Je suis d’autant plus ravie de vous présenter une super recette que j’ai réalisée pour notre dîner de saint Valentin ! (Je sais je suis tard mais il ne faut pas m’en vouloir, j’avais tout un tas d’article à vous présenter et ce n’est pas un job facile que de devoir prioriser !)

Continuer la lecture de Parmentier de patate douce et canard confit

La tenue de la semaine #70

La tenue de la semaine #70 - It's Her Mess

 Bonjour !

Aujourd’hui je vous propose une petite touche de printemps ! Je ne sais pas vous mais chez nous ça commence à se voir ! Le ciel est bleu, on commence à déjeuner dehors de temps en temps, même avec une veste, on voit les tissus plus légers et les robes à motifs printaniers, fleurir dans nos boutiques. Même ma collègue de travail a sorti un petit top d’été sous sa veste et un pantalon bleu azur ! Alors certes on est loin des premières plages et des petits bouts de nez bronzés mais je ne désespère pas. Mars arrive à grand pas et j’ai bien l’intention de savourer chaque jour de soleil qui s’offre à nous !

Pour cette tenue j’ai voulu faire quelque chose de circonstance. Une tenue plutôt chic car c’est ce que je recherche en ce moment. Un pantalon souple et léger qui peut paraître décontracté comme ca mais qui donne un vrai plus à la silhouette une fois associé à ces escarpins et ce chemisier. Ce chemisier parlons-en, je porte assez peu de motif et j’ai peur des oiseaux mais lui, je l’aime bien. Un sac assorti au tout et parce que je vous connais… vous allez me dire que PERSONNE ne peut sortir décemment sans veste en février. Alors je vous ai sélectionné une jolie veste ultra cintrée pour contraster ce pantalon et ce chemisier un peu ample !

Pour la chanson de la semaine, je vous propose River de Ibeyi, une petite pépite !

Belle journée et bon weekend !

Par ici la tenue de la semaine !

Pantalon H&M – 29 €

Blouse imprimée colibris Mango – 34 €

Escarpins Zara – 59 €

Sac cartable – 35 €

Blazer Vero Moda – 54 €

Huile suprême pour cheveux Phyto – Mon petit écart de conduite

Huile suprême phyto - It's Her Mess

Bonjour !

Aujourd’hui je dois vous avouer quelque chose. Un truc dont je ne suis pas fière. Quelque chose de mal, de vilain. J’ai accueillis dans ma salle de bain une nouvelle huile pour cheveux. L’Huile suprême de Phyto. Mais avant que vous ne vous offusquiez et que vous ne me jetiez des tomates OGM à la figure, il faut que je vous explique. Tout cela s’est produit de façon totalement indépendante de ma volonté.

L’autre jours alors que je me baladais dans un centre commercial avec mes collègues j’ai pris le rique de pénétrer dans mon ancien temple. La Parapharmacie. Depuis que j’ai considérablement réduit les produits que j’utilise et que j’essaie de n’acheter que du bio, je fuis les parapharmacie comme une junkie en sevrage. Mais il me fallait racheter du déo (bio donc mais vendu essentiellement en para.) Tel le moine en pèlerinage j’ai donc traversé les interminables allées en recherche du précieux, sans regarder ailleurs… on ne sait jamais.

Mais au moment de traverser le rayon cheveux s’en était trop. René Furterer, Phyto et tous leurs amis… la… tristes… abandonnés…. Je me suis donc penchée sur le Secret de nuit qui est MON produit préféré de tous les produits préférés.

Actuellement j’utilise le Nuit Capillaire de Rene Furterer. Et j’en suis plutôt satisfaite même si je n’ai qu’une hâte, celle de racheter le secret de nuit de Phyto. Bien quei j’ai quasiment stoppé l’utilisation de tous mes produits cheveux, mon rituel du soir persiste. D’une parce que j’y trouve un réel effet. De deux parce que j’aime me coucher avec les cheveux qui sentent bon. De trois parce que j’adore ce rituel après m’etre brossé les cheveux cela les discipline. Et de quatre parce que même si je vouslais arrêter, je devrais finir le tube que j’ai déjà depuis une éternité et qui promet encore quelques longues semaines de vie devant lui.

Et c’est donc en plein milieu de ce moment de faiblesse, tel le petit lapin dans la forêt… que je me suis violemment fait attaquer par une très gentille représentante Phyto qui a tenté de me convaincre que ses produits étaient les meilleurs. Je l’ai stoppée tout de suite. « Ne vous fatiguez pas… vous parlez à une accro de Phyto… » Elle m’a alors regardée avec des yeux compatissants et à été plutôt surprise de m’entendre dire que j’avais cessé d’en acheter pour me consacrer au bio. J’ai donc appris que les produits phyto sont composés pour la plupart de 99% d’actifs d’origine végétales et naturels .  Sans silicone, et avec du parfum 100% naturel. (Bon. Je note.)

Et comme une junkie à une autre elle m’a soufflé tout bas : « Psssssst… ne bougez pas… je vais vous faire un petit cadeau…. » (Ma parole ceci n’est pas un mensonge, croix de bois croix de fer !) Elle est donc revenue de la réserve, une petite boite blanche à la main et je suis donc repartie avec un spray pour cheveux totalement gratuit.

Bon, le côté négatif c’est qu’il me semble que cette dame avait des problèmes de vue. Elle m’a offert un soin pour cheveux bouclés, secs, épais et indisciplinés. Mes cheveux à moi son plutôt secs certes mais extrêmement fin et raides comme des piquets. Mais bon…

Le côté positif c’est que malgré tout ça, cette huile est à la hauteur des attentes que l’on peut avoir d’un produit Phyto. Un spray extrêmement diffus qui permet une application très légère, une odeur géniale. Un produit qui ne graisse pas et n’alourdit pas lorsqu’on le porte sans rinçage. En soin, il s’avère extrêmement facile à rincer même sur cheveux fins. Et l’effet ? Et bien parfait. Des cheveux doux, brillants, disciplinés et qui sentent bon.

Que demander de plus ?

Belle journée !

DIY – Snood réversible couture en trois étapes

DIY - Snood réversible couture - It's Her Mess (1)

Bonjour !

Si jamais vous vous demandez par quoi commencer pour apprendre à coudre à la machine… j’ai une petite idée… Aujourd’hui je vous présente un snood réversible, fait à la machine en 3 étapes et par-dessus tout, vraiment facile à réaliser ! (Oui oui, rien que ça !)

Ce snood c’est d’abord une histoire de craquage. Comme vous le savez sûrement déjà, j’ai décrété il y a peu une règle intransigeante et essentielle : en matière de couture, c’est un projet à la foi. (En prévention d’éventuels craquages tissus et patrons à tout va…) Je m’étais donc rendue dans ma boutique de tissus habituelle pour chercher le coupon qui conviendrait à mon prochain projet. Et puis… soudain…. ce tissu ethnique (réversible en plus !!!!) s’est littéralement jeté sous mes yeux en me disant « Tu m’as vu ? Diiiit ? Chui canon hein ? T’imagine la petite jupe que tu pourrais faire avec moi ? ou le snood super chaud super douou ? Et mes motifs ? tu les as vu hien dit ? Noir à motifs blancs ou blanc à motifs noirs ? » (Oui je communique parfois avec les objets. Mais je me soigne.) Évidement. J’ai craqué. (Les règles que je m’impose sont toujours rigoureusement respectées. Sauf quand je n’ai pas très envie.)

 Je suis donc repartie avec mon coupon de tissu ethnique sous le bras et tout un tas d’idées merveilleuses pour l’utiliser. Je savais qu’à la maison j’avais un reste de jersey noir et je visualisais déjà le snood super méga douillet que je pourrais réaliser avec. (J’adore les snoods, c’est définitivement le meilleur allié pour contrer les courants d’airs et les épaules douloureuses.)

Et je m’en suis fait un premier. Qui a beaucoup plu a une amie lorsqu’elle est venue à la maison. Tellement plu qu’elle est repartie avec. J’en ai donc confectionné un second. Je l’ai offert à une autre amie pour son anniversaire. Le tissu lui plaisait à elle aussi. Et finalement, il ne me restait plus que de quoi en réaliser un seul. Et comme je déjeunais avec une amie proche avant son départ pour au moins 6 mois en Nouvelle Zélande, j’ai décidé de le lui offrir. Alors un matin, je l’ai réalisé en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Elle avait peur d’avoir froid. Elle ne supporte pas les courants d’air dit-elle. :)

Diapositive1

 Pour réaliser votre snood il vous faut :

-          1 coupon de tissu extérieur de 150 x 35 cm

-          1 coupon de tissu intérieur (j’ai choisi du jersey pour que ce soit doudou) de 150 x 35 cm

Diapositive2 Diapositive3

 1 – Commencez par créer un tube avec le tissu extérieur. Coudre les deux petits cotés (a et a’) endroit sur endroit à 1cm. Répétez l’opération sur votre tissu intérieur. Vous devez obtenir deux tubes.

2 –  Placez ensuite vos deux tubes l’un dans l’autre, endroit sur endroit. Épinglez bien et coudre ensemble l’une des deux longueur. (b avec b)

3 – Retournez votre snood sur l’endroit il ne vous reste qu’une étape ! Repliez vers l’intérieur le jersey et le tissu extérieur. (c avec c) Disposez les bien bord à bord, épinglez tout le long du tube et piquez à 0.5cm ou 1 cm si vous débutez.

 C’est fini !

Belle journée !

DIY - Snood réversible couture - It's Her Mess (6)

DIY - Snood réversible couture - It's Her Mess (7)  DIY - Snood réversible couture - It's Her Mess (2)

DIY - Snood réversible couture - It's Her Mess (3)

DIY - Snood réversible couture - It's Her Mess (4)

DIY - Snood réversible couture - It's Her Mess (5)

Livre à lire #4 – Nous sommes tous féministes

 

Nous sommes tous féministes - It's Her MessBonjour !

Au programme aujourd’hui, un sujet qui me tiens à cœur depuis vraiment longtemps. (Certains de mes proches pourrons en témoigner.) Je vous parle du discours de Chimamanda Ngozie Adichie « We should all be feminists ». (Nous devrions tous être féministe… Dans le texte, pour ceux qui parlent un verigoudeingliche.) Il a été réalisé dans le cadre d’un congrès TEDxEuston sur le thème de l’Afrique : « Inspiring ideas about Africa ».

Je ne suis pas une féministe comme certains peuvent l’entendre. Si l’on me demandais de me définir je dirais probablement que je suis un bisounours élevée dans un monde de bisounours qui vit dans un UNIVERS de bisounours. Et dans mon monde à moi, l’injustice envers les femmes ou les remarques sexistes : c’est mal.

C’est un sujet qui m’intéresse sans que je ne puisse l’expliquer. J’ai beaucoup évolué avec des amis garçons étant plus jeune et ma première expérience professionnelle s’est avérée elle aussi plutôt masculine. (Des chariots élévateurs, des colis, des avions, des hangars… enfin vous voyez quoi ! *** Bonheur ***) J’ai même modifié mon apparence pour acquérir plus de crédibilité dans mon poste. C’est donc pour moi un enjeu qui reste important.

C’est notamment grâce aux Conférences de Ted que j’ai pu trouver de réelles sources d’inspirations. (Sur toute sorte de thème d’ailleurs.) Je m’y intéresse depuis plusieurs années déjà. L’Homme me voit parfois disparaître derrière mon Ipad, écouteurs dans les oreilles alors que je passe ma soirée à surfer d’une vidéo à une autre, d’un sujet à un autre, parfois des heures durant. (L’Homme est patient). Ces gens sont inspirants, croyez moi. (Ou allez voir par vous-même. Vous le constaterez.) (Pour les francophiles, il existe des traductions des séquences ainsi qu’une version Française du concept !) J’avais déjà croisé le chemin de Chimamanda Ngozi Adichie. J’étais alors tombée sur son discours « Le danger d’une Histoire unique » et j’ai beaucoup aimé cette femme, son histoire et ce qu’elle véhiculait. Voila comment elle se défini : « Une féministe africaine heureuse qui ne déteste pas les hommes et qui porte du gloss et des talons hauts pour son plaisir, pas pour les séduire. »

Crédit Mathieu Zazzo

Plusieurs mois plus tard Beyonce a samplé son discours. J’ai adoré ce texte.

Et pour les plus anglophones d’entre vous, voici la conférence de Ted dans son intégralité.

La semaine dernière j’ai appris la parution de son texte que je cherchais depuis des mois. Le voilà enfin, à paraître le 26 Février aux éditions Gallimard pour la modique somme de 2€ ! Un très beau texte.

Belle journée !